mercredi 30 novembre 2011

Epigrammes d'agneau

J'avoue, je ne connaissais pas les épigrammes d'agneau il y a peu. C'est à la faveur de courses chez notre boucher pour y acheter de quoi faire de la moussaka, que nous avons découvert ces petits morceaux de poitrine roulés en brochettes. 
Voila un morceau de viande très goûteux et surtout une excellente occasion de cuisiner un nouveau plat. Je les ai fait cuire sur une grille au four, les laissant arroser un lit de pommes de terre, courgettes, tomates et oignons.
Un plat à l'accent très méditerranéen...!
Ce sera ma participation au mercredi gourmand d'Anne-Laure cette semaine.


INGRÉDIENTS
Pour 6 personnes


1 kg d'épigrammes d'agneau roulés en brochettes
600 g de pommes de terre
2 courgettes
2 oignons
2 ou 3 tomates
sel, poivre
thym, romarin
Huile d'olive

Préchauffez le four à 200°C.
Faites cuire au préalable les pommes de terre à la vapeur (une quinzaine de minutes environ pour qu'elles soient encore fermes).

Dand un grand plat allant au four, déposer les oignons émincés fin, les tomates coupées en tranches, les courgettes coupées en tranches fines et les pommes de terre cuites.
Salez, poivrez, saupoudrez de thym et de romarin.
Répétez ce geste après avoir enduit les épigrammes d'huile d'olive.
Déposez une grille sur le plat et disposez les brochettes d'agneau dessus.
Enfournez pour une vingtaine de minutes environ, retournez les brochettes à mi-cuisson.
Servez bien chaud...

Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 28 novembre 2011

Cupcakes banane chocolat

Un challenge quand on a des ados, c'est de leur faire manger des fruits (non, la pizza ne compte ni comme fruit, ni comme légume...). En avoir suffisamment sur la table pour qu'ils puissent choisir et varier les plaisirs. Mais voila, s'ils dévorent parfois les bananes à peine achetées, il arrive qu'elles s'ennuient ferme dans la corbeille à fruits. Et quand elles sont moins belles : ils ne veulent plus les manger.
Banane - chocolat, c'est une association que je trouve divine depuis l'enfance. 
Hum, les tartines de chocolat recouverte de rondelles de banane : un pur délice.
Les bananes transformées en cupcakes recouvert de chocolat, mes ados n'ont rien trouvé à redire. La texture de celui-ci est humide, parfumée, moelleuse : bref, c'est une reconversion totalement réussie !


INGRÉDIENTS
pour 12 cupcakes

240 g de farine
170 g de sucre
130 g de beurre doux à température ambiante
2 bananes moyennes, bien mûres
30 g de mascarpone
2 cuillerées à café de zeste de citron
1 cuillerée à café d’extrait de vanille
1 cuillerée à café de bicarbonate de soude
1 cuillerée à café de levure
1/2 cuillerée à café de sel

Pour la ganache
100 g de chocolat noir
10 cl de crème fraiche
10 g de beurre

Préchauffez le four à 170°C.
Dans un saladier, tamisez la farine et ajoutez les autres ingrédients secs (bicarbonate, sel, levure). Réservez.
Dans le bol du robot (ou dans un autre saladier), mélangez les bananes avec le mascarpone jusqu’à obtention d’une pâte lisse. Ajoutez ensuite les oeufs un à un, le zeste de citron et l’extrait de vanille. Mélangez bien.
Ajoutez d’abord la moitié des ingrédients secs et la moitié du beurre, mélangez puis ajoutez le reste des ingrédients.
Répartissez la pâte dans douze caissettes en papier ou en silicone. Déposez-les sur une plaque allant au four et enfournez pour 20 à 25 minutes.
Laissez refroidir sur une grille.
Mettez la crème à chauffer dans une casserole. Quand elle est proche de l'ébullition, baissez la température et ajoutez le chocolat puis le beurre. Mélangez bien puis ôtez du feu. 
Faites couler le chocolat sur chacun des cupcakes et laissez refroidir.
 

Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 26 novembre 2011

Osso-bucco & pâtes fraîches

Non, je vous assure, je ne nourris pas ma famille uniquement avec des cupcakes comme mes dernières publications pourraient laisser à penser.
Ce n'est pas toujours moi qui cuisine d'ailleurs, je l'ai déjà avoué dans ces pages : c'est parfois Monsieur Turbigo qui officie.
Pas que je me tourne les pouces, mais parce que je suis déjà occupée...avec les cupcakes.
Il nous avait régalé le jour de l'anniversaire de Charlotte avec un délicieux osso-bucco et des pâtes fraiches. 

Chanceux que vous êtes, en voici la recette :


Recette des pâtes fraîches 

INGRÉDIENTS
pour 8 personnes (en accompagnement)

Le principe est simple : un œuf et une cuillère à soupe d'huile d'olive par 100 g de farine.


5 œufs

300 g de farine Type 00 (qu'on trouve dans les boutiques de traiteur italien)
200 g de semoule fine de blé dur
5 cuillères à soupe d'huile d'olive
Plusieurs feuilles de basilic frais
Sel

J'ai utilisé un robot, mais on peut aussi pétrir à la main.


Mettez la farine, les œufs, l'huile et le sel dans le robot et malaxez au crochet à pétrir 2 à 3 minutes. La pâte doit être assez sèche, presque friable. Si besoin, ajustez la consistance en ajoutant une ou deux cuillères d'eau. Ciselez les feuilles de basilic, ajoutez-
les dans le robot puis malaxer encore quelques instant pour les incorporer.

Terminez de pétrir la pâte à la main et formez une boule. Enveloppez dans un film alimentaire et mettez au réfrigérateur au moins une heure.


Pour former les pâtes, séparez la boule en 5 petits morceaux. Aplatissez chaque morceau puis passez-le au laminoir à plusieurs reprises pour former des bandes d'épaisseur adéquate pour les linguini (réglage 5 ou 6 sur le robot Kenwood). Passez ensuite les bandes de pâte dans la filière à linguini. Suspendez les pâtes pour les faire sécher un peu (15-30 minutes, ou plus selon la température et l'humidité). Enrobez les pâtes d'un peu de farine puis placez-
les dans un contenant étanche au réfrigérateur.

Au moment de servir, plongez les pâtes dans une grande quantité d'eau bouillante salée à 10 g par litre.  Faites-les cuire une ou deux minutes, au goût, mais surtout pas trop, elles doivent être "al dente"!



Recette Osso-bucco 

INGRÉDIENTS
Pour 8 personnes 

8 à 12 morceaux de jarret de veau (300 à 350 g par personne)
4 oignons
4 carottes
4 branches de céleri
4 tomates
40 cl de vin blanc sec
Huile d'olive
Une assiette de farine
Concentré de tomate
Feuilles de basilic

Pour la gremolata:

1 botte de persil plat
8 gousses d'ail
Le zeste d'une orange
Le zeste d'un citron

Émincez les oignons, coupez le céleri et les carottes en rondelles. Épépinez les tomates et coupez-les en morceaux.
 

Épongez la viande, salez et poivrez-la.  Passez les morceaux dans la farine, tapotez pour enlever l'excès. Dans une grande cocotte, faites dorer la viande 10 minutes dans l'huile d'olive puis la réserver.

Mettez oignons, céleri, carottes et basilic dans la cocotte, faites revenir. Mélangez le concentré de tomate avec le vin blanc, ajoutez
les tomates dans la cocotte, ajoutez ensuite la viande et, si besoin, un ou deux verre d'eau pour que la viande trempe bien. Couvrez la cocotte et laissez cuire 1h30 à feu doux. Vers la fin, vérifiez le niveau de la sauce, ajoutez un peu d'eau si besoin.

Préparez la gremolata un peu avant la fin de la cuisson.  Hachez le persil, l'ail et les zestes. Mélangez bien.  Lorsque la viande est prête, retirez du feu, saupoudrez la moitié de la gremolata, remettez le couvercle et laissez le parfum se répandre 5 minutes.

Servez sur un lit de linguini, et présentez la gremolata qui reste dans un petit bol à coté pour les convives qui veulent en ajouter un peu.

Bon appétit!


Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 23 novembre 2011

Palette de cupcakes

La recette que je propose aujourd'hui est un classique puisque la base du cupcake est tout simplement un gâteau au yaourt. L'originalité réside dans la décoration et surtout la mise en scène : une simple feuille de Canson marron découpée en forme de palette de peinture, un pinceau déposé sur le dessus, un glaçage de couleur différente pour chaque cupcake et le tour est joué !
C'est un petit peu long à décorer si vous le faites comme moi à la poche à douille pour l'effet "sorti du tube" mais ça a une super allure sur un buffet de fête ! 
Ce sera ma participation au mercredi gourmand d'Anne-Laure cette semaine...


INGRÉDIENTS
Pour 12 cupcakes

1 yaourt
3 pots de farine
1/2 pot d’huile
1 cuillerée à soupe de vanille en poudre
4 œufs
2 pots de sucre
1/2 paquet de levure
1 pincée de sel

Pour le glaçage:
180 g de mascarpone
40 cl de crème liquide
colorant alimentaire de différentes couleurs (au moins les primaires)

A l'avance, au moins une ou deux heures si possible, mélangez dans un petit contenant le mascarpone et la crème liquide sans les battre, et laissez reposer au frigo.

Préchauffez le four à 180°C.
Dans un grand saladier, travaillez au fouet le sucre, les œufs et la vanille jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
Ajoutez le yaourt, puis la farine, la levure, le sel et l’huile.
Mélangez puis versez la pâte dans des caissettes en papier. 
Enfournez pendant 25 min.
Laissez refroidir sur une grille.

Montez le mélange mascarpone / crème liquide en chantilly. Ajoutez 3 à 5 cuillerées de sucre glace selon votre goût. 
Divisez la chantilly dans douze petits contenants. Mélangez à chaque fois la chantilly avec une goutte de colorant alimentaire (c'est le moment de vous souvenir des couleurs primaires et de leur mélange !).
Mettez pour chaque couleur la chantilly dans une poche à douille propre (vous pouvez aussi utiliser des sachets ziploc en coupant un des coins) et décorez les gâteaux les uns après les autres.

Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 21 novembre 2011

Cupcakes Anges ou Démons #2 {Cupcakes vanille coeur chocolat blanc}

Aujourd'hui, deuxième volet des cupcakes préparés pour l'anniversaire de ma fille.
C'est une base vanille avec un cœur chocolat blanc. J'ai utilisé du lait ribot, tout comme dans la recette des Red velvet. Les cupcakes sont très moelleux et bien parfumés.
Le glaçage est le même que pour l'autre recette, c'est à dire un mélange crème liquide / mascarpone monté en chantilly.

Enfin, touche finale, des petites cornes en pâte à sucre pour peaufiner le look diabolique à opposer aux cupcakes "angéliques" !


INGRÉDIENTS :
Pour 12 cupcakes

220 g de farine
200 g de sucre
2 oeufs
150 ml de lait ribot
1 cuillerée à café d'extrait de vanille
95 g de beurre doux à température ambiante
1/2 cuillerée à soupe de levure chimique
1/2 cuillerée à café de bicarbonate de soude
1 pincée de sel
12 carrés de chocolat blanc

Pour le glaçage:
180 g de mascarpone
40 cl de crème liquide
pâte à sucre rouge

A l'avance, au moins une ou deux heures si possible, mélangez dans un petit contenant le mascarpone et la crème liquide sans les battre, et laissez reposer au frigo. 

Préchauffez le four à 180°C.
Tamisez la farine, la levure, le bicarbonate de soude et le sel ensemble. Réservez.
Dans un saladier ou le bol d'un robot, mélangez le beurre et le sucre jusqu'à ce qu'il soit léger et mousseux. Incorporez les oeufs un par un en mélangeant bien entre chaque.
Dans un petit bol, mélangez le lait ribot et l'extrait de vanille.
Ajoutez le mélange de farine en alternant avec le lait ribot jusqu'à ce que tout soit bien incorporé. 
Remplissez les douze caissettes de papier au 2/3, glissez dans chacune un carré de chocolat blanc. Enfournez pour 25 à 30 minutes.
Laissez refroidir sur une grille.

Montez le mélange mascarpone / crème liquide en chantilly. Ajoutez 3 à 5 cuillerées de sucre glace selon votre goût, ainsi que le colorant alimentaire rouge. Réservez.

Divisez la pâte à sucre en boudins de petite dimension. Roulez-les dans la paume de vos mains en affinant une des extrémités en pointe. Réservez dans du film alimentaire.

Mettez la chantilly dans une poche à douille et décorez les gâteaux.

Je conseille de ne mettre les cornes en pâte à sucre sur le glaçage qu'au moment de servir.

Cette fois, vous avez réalisé des gâteaux à l'allure "diabolique" !


Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 18 novembre 2011

Cupcakes Anges ou Démons #1 {Red velvet cupcakes}

Dimanche dernier, nous avons fêté les 15 ans de ma fille cadette. 
A cette occasion, j'avais décidé de réaliser des cupcakes sur le thème ange et démon, qui correspond bien à ma malicieuse, délicieuse et spirituelle Charlotte...!

Deux cupcakes différents :  une recette de "red velvet" avec un glaçage blanc "angélique" mais une pâte à gâteau rouge, et une recette de base vanille / cœur de chocolat blanc mais avec un glaçage rouge et des petites cornes en pâte à sucre, pour le contraste.

Je vous livre aujourd'hui ma recette de "red velvet". 
La pâte du gâteau est très rouge en raison du colorant alimentaire ajouté mais aussi de la réaction chimique entre le lait ribot, vinaigre blanc et la levure chimique qui l'avive.

Voici donc le premier volet des recettes de cet anniversaire très réussi !


INGRÉDIENTS
Pour 16 cupcakes environ

400 g de farine
340 g de sucre
2 œufs
25 cl de lait ribot
40 cl d'huile végétale
2 cuillères à soupe de cacao non sucré
1 cuillère à thé de sel
1 cuillère à café d'extrait de vanille
1 1/2 cuillère de levure chimique
1/2 cuillère de colorant alimentaire rouge

Pour le glaçage:
180 g de mascarpone
40 cl de crème liquide
pâte à sucre blanche
perles de sucre irisée

A l'avance, au moins une ou deux heures si possible, mélangez dans un petit contenant le mascarpone et la crème liquide sans les battre, et laissez reposer au frigo.

Préchauffez le four à 180°C.
Tamisez ensemble la farine, le cacao et le sel dans un saladier.
Dans un autre saladier, mélangez ensemble le sucre et l'huile végétale puis ajoutez les œufs un par un en mélangeant bien.
Ajoutez ensuite l'extrait de vanille et le colorant rouge.
Incorporez la farine en 3 fois en alternant avec le lait ribot et en mélangeant bien.
Dans un petit récipient, versez la levure chimique et le vinaigre blanc : attention réaction chimique, ça mousse et ça crépite - même pas peur ! - puis ajoutez-les dans la préparation.
Remplissez des caissettes en papier ou en silicone de pâte à gâteau, déposez-les dans un moule adapté ou une plaque et enfournez pour 20 minutes.
Laissez refroidir les gâteaux sur une grille.

Montez le mélange mascarpone / crème liquide en chantilly. Ajoutez 3 à 5 cuillerées de sucre glace selon votre goût. Réservez.
Étalez la pâte à sucre blanche avec un rouleau à pâtisserie sur une épaisseur de 2 mm environ. Découpez vos ailes à l'aide d'un couteau ou d'un emporte-pièces.
Mettez la chantilly dans une poche à douille et décorez les gâteaux.
Je conseille vivement de ne mettre les ailes en pâte à sucre et les perles irisées sur le glaçage qu'au moment de servir.
Vous avez réalisé de beaux gâteaux "angéliques".


Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 16 novembre 2011

Velouté de rutabaga à l'érable

Le rutabaga n'a pas toujours eu bonne presse. Utilisé durant la seconde guerre mondiale comme légume principal, les personnes âgées en parlent souvent avec dédain, voire dégoût. 
Pourtant il mérite d'être réhabilité et plus largement cuisiné. 
Ce velouté est particulièrement savoureux et le peu d'amertume du rutabaga est adouci par la crème, mais surtout l'ajout de sirop d'érable. Voila de quoi vous donner envie de mettre le rutabaga dans vos paniers de légumes de façon régulière...
C'est également une bonne façon de se réconforter de ce temps automnal , qui me permet de participer au défi soupe du mois de novembre chez recettes.de mais surtout de passer un excellent mercredi gourmand
A vos cuillères !


INGRÉDIENTS
Pour 6 à 8 personnes

50g de beurre
3 blancs de poireaux
2 échalotes émincées
1 kg de rutabaga
1 litre de bouillon de volaille
10 cl de sirop d’érable + sirop d'érable pour la décoration
40 cl de crème liquide allégée
sel, poivre

Découpez les blancs de poireaux en rondelles. Épluchez et détaillez les rutabagas en cubes.
Faites chauffer le beurre dans une casserole et faites-y revenir  les blancs de poireaux et les échalotes émincées pendant 2 à 3 minutes.
Ajoutez les cubes de rutabaga et poursuivez la cuisson 3 minutes.
Versez le bouillon de volaille dans la casserole et amenez à ébullition, puis laissez mijoter environ 30 minutes à feu moyen.
Passez l’ensemble à la mixette jusqu’à consistance homogène puis ajoutez le sirop d’érable et la crème.
Salez, poivrez.
Remettez le velouté sur le feu moyen 2 à 3 minutes.
Servez bien chaud, en versant un filet de sirop d'érable sur le velouté.


Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 14 novembre 2011

Fondant chataigne chocolat

Je ne sais pas vous, mais moi l'automne me donne des envies de goûter, de douceur et de réconfort... La grisaille, les journées tellement courtes, le vent qui s'engouffre dans les manteaux, résister à tout cela mérite de se récompenser (quoi, tous les prétextes sont bons ?). Et bien oui, tout prétexte à la gourmandise est à saisir sans culpabilité. 
Et pour affronter ce lundi qui débute une semaine de 5 longs jours (on prend vite goût aux semaines raccourcies...), un petit fondant châtaigne chocolat au bon goût d'automne !


INGRÉDIENTS 
Pour une douzaine de fondants :

150 g de farine de châtaigne
50 g de farine de blé
220 g de sucre en poudre
200 g de beurre
200 ml de lait
4 œufs
100 g de pépites de chocolat noir
1 pincée de sel

Préchauffez le four à 180°C.
Faites fondre le beurre, réservez.
Mélangez dans un saladier les deux farines, le sel et le sucre en poudre. 
Séparez les blancs des jaunes d’œufs. Réservez les blancs d’œufs.
Incorporez les jaunes d’œufs au mélange farine / sucre et mélangez bien. Ajoutez ensuite le beurre fondu, puis le lait et mélangez encore.
Battez les blancs en neige ferme, puis incorporez-les délicatement dans la pâte.
Ajoutez ensuite les pépites de chocolat.
Versez dans des caissettes en papier ou en silicone et enfournez pour 20 minutes environ.
Laissez refroidir sur une grille.
  
Source recette : magazine Saveurs
Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 11 novembre 2011

Moelleux framboises pistaches

Une envie de douceur en ce jour de novembre pluvieux et maussade...et un moelleux pistaches framboises enfourné pour se réconforter. Une tasse de bon thé pour l'accompagner, un livre pour se changer les idées : l'équation parfaite pour passer agréablement ce jour férié !
Bon vendredi...


INGRÉDIENTS
Pour une dizaine de moelleux

100 g de beurre doux à température ambiante
300 g de sucre
150 g de pistaches décortiquées et non salées
4 gros œufs
1 cuillerée à thé de sel
2 cuillerées à thé d’extrait de vanille
160 g de farine
125 g de framboises

Préchauffez le four à 190° C.
Mixez finement les pistaches avec le sucre et le sel.
Mettez ce mélange dans un saladier puis ajoutez le beurre, l’extrait de vanille et les œufs.
Battez l’ensemble jusqu’à obtention d’une pâte lisse puis ajoutez la farine rapidement.
Incorporez délicatement les framboises puis versez la pâte dans des caissettes en papier ou en silicone. Déposez les caissettes sur un plaque allant au four et enfournez pour 30 minutes environ.
Laissez refroidir les moelleux sur une grille avant de les servir.



Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 9 novembre 2011

Filet mignon de porc raisin gingembre

L'association porc gingembre est probablement une de mes préférées en cuisine. Je trouve qu'ils se marient très bien. Au départ, c'était une recette de filet mignon de porc aux raisins mais au fil des années le gingembre est venu la réveiller. En poudre d'abord puis aussi en racine fraîche. J'attends chaque année l'automne pour pouvoir m'en régaler et aujourd'hui, en ce mercredi gourmand =D, je la partage avec vous...


INGRÉDIENTS
Pour 6 personnes

2 filets mignons de porc
2 oignons
600 g de raisins frais
2 cuillerées à café de gingembre en poudre
5 cm de racine de gingembre frais
beurre
sel, poivre

Commencez par ôter tous les pépins des raisins.
C'est un peu fastidieux mais en finalité, ça vaut le coup car c'est plus agréable à manger.
Émincez ensuite les oignons et coupez le morceau de gingembre en tranches fines ou en petits dés. Découpez vos filets mignons en médaillons (faites des tranches épaisses de 2 à 2,5 cm environ).
Faites revenir les oignons dans une cocotte avec un peu de beurre, salez, poivrez.
Quand ils sont fondus, ôtez du feu et réservez. Ajoutez un peu de beurre dans la cocotte et saisissez les médaillons de filet mignon sur toutes les faces en les saupoudrant du gingembre en poudre. 
Remettez ensuite les oignons dans la cocotte avec les morceaux de gingembre coupés, puis les raisins. Salez, poivrez.
Refermez la cocotte et laissez mijoter 35 à 40 minutes.
Servez avec des petites pommes de terre ou des pâtes.
 

Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 7 novembre 2011

LE Hamburger de François {From Canada}

Je démarre la semaine avec la super recette de burger de M. Turbigo. C'est bien évidemment un plat dont nos ados raffolent, surtout quand on le sert avec des frites !
Les burgers sont assaisonnés selon les goûts de chacun, de moutarde "French" (rien à voir avec la moutarde de Dijon), de relish (préparation à base de concombre ou de cornichons coupées en petits morceaux et cuits), de ketchup mais surtout... de moutarde à l'érable.
On peut l'acheter toute prête comme ICI ou la faire soi-même comme moi.
Pour cela, je mélange de la moutarde de Dijon avec du sucre d'érable (une denrée assez rare que vous pourrez trouver ICI ou à Paris, chez G Detou, 58 rue Tiquetonne, par exemple). J'utilise du sucre d'érable car la moutarde devient très liquide si elle est additionnée de sirop d'érable.
J'utilise environ 3 cuillerées à soupe de sucre d'érable pour 50 g de moutarde. Ce mélange sucré-salé et parfumé à l'érable est absolument divin et apporte une touche "from Canada" à nos burgers !

{sucre d'érable au premier plan}

INGRÉDIENTS
Pour 6 hamburgers :

600 g de viande hachée
1 œuf
50 g de chapelure
sel, poivre
1 paquet de tranches de poitrine fumée
200 g de comté ou de cheddar
6 pains à hamburger (les choisir sans huile de palme bien sûr)
moutarde, ketchup, relish,
condiments à votre goût
sucre d'érable
2 ou 3 tomates
quelques feuilles de salade iceberg

Dans un grand saladier, mélangez la viande de boeuf hachée avec la chapelure et l'œuf.
Salez, poivrez puis formez six steaks avec vos mains (au Canada, on appelle ça des "boulettes").
Dans une poêle froide, disposez les tranches de poitrine fumée et démarrez la cuisson.
Faites-les griller puis déposez-les dans une assiette recouverte de papier essuie-tout. Réservez-les.
Découpez les tranches de tomates et effeuillez la salade. Réservez-les dans des assiettes que vous mettrez sur la table.
Coupez le comté ou le cheddar en tranches.
Allumez le four en position "grill".
Dans une poêle, déposez un peu de beurre et mettez vos steaks hachés à cuire.
Faites-les cuire selon votre goût mais pas trop saignant, sinon ils "coulent" dans le burger.
Sur une plaque allant au four, disposez les "fonds" de vos pains à hamburger et enfournez une minute environ pour qu'ils soient un peu chauds.
Quand les steaks sont prêts, déposez-les sur les fonds qui ont été chauffés et disposez les tranches de comté dessus.
Repassez au four pour faire fondre le fromage (surveillez).
Passez également les "chapeaux" de vos burgers rapidement au four.

A table, déposez dans chaque assiette le "fonds" de burger garni de la viande et du fromage et à côté, le "chapeau" du pain hamburger.
Chacun assaisonnera son hamburger selon ses goûts grâce aux différents condiments et aux assiettes de tomates coupées en tranches, de poitrine fumée grillée et de salade.


Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 4 novembre 2011

Crumble pommes framboises

Aujourd'hui, un dessert simple à réaliser : peu d'ingrédients et de travail si ce n'est l'épluchage des pommes ! Une compote de pommes maison - sans ajout de sucre mais avec un soupçon de cannelle - réveillée par l'acidité des framboises. Le crumble apporte de la texture et du croustillant. Il est possible bien sûr de le réaliser sans framboises ou avec des framboises surgelées. Bref un dessert que je vous recommande ! 
Je vous souhaite un bon début de week-end...




INGRÉDIENTS
Pour 4 à 6 personnes

1 kg de pommes Canada
75 g de sucre
140 g de farine
2 cuillerées à soupe de jus de citron
cannelle en poudre
75 g de beurre à température ambiante
125 g de framboises

Epluchez les pommes et coupez-les en morceaux dans une casserole. Ajoutez le jus de citron et 100 ml d’eau. Mettez la casserole sur le feu, couvrez et laissez cuire environ 15 minutes à feu doux, jusqu’à ce que les pommes se défassent. Ajoutez la cannelle selon votre goût.
Préchauffez le four à 220°C (th. 7/8).
Versez la farine, le sucre et le beurre dans un robot puis utilisez la fonction pulse pour obtenir une pâte «sablée», c’est à dire qui ait la texture du sable.
Disposez les pommes réduites en compote dans un plat allant au four et parsemez de framboises. Recouvrez de «crumble» et enfournez pour 30 à 35 minutes.
Le crumble se sert tiède, nature ou avec une boule de glace vanille par exemple.


Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 2 novembre 2011

Gratin thon pommes de terre

J'en ai fini de ma série Halloween. Mais l'automne est toujours là et il est agréable de se réchauffer avec un gratin bien chaud ! C'est un plat simple à préparer et que les enfants apprécient. Il est également possible de remplacer les pommes de terre par du chou-fleur pour plus de variété...
Bienvenue en novembre et bon mercredi gourmand !


INGRÉDIENTS
Pour 6 personnes

1 kg de pommes de terre
600 g de thon en boite
200 g d’emmenthal râpé
sel, poivre

Sauce béchamel
(pour 600ml de béchamel environ)

60 g de beurre
60 g de farine
1/2 litre de lait
1 pincée de noix de muscade
1 cuillerée à café de sel
1/2 cuillerée à café de poivre

Préchauffez le four à 200°C.
Mettez les pommes de terre préalablement épluchées et coupées en morceaux dans une casserole d'eau salée. Lorsque l'eau bout, comptez 20 à 25 minutes pour que les pommes de terre soient cuites. Vérifiez la cuisson en les piquant d'un couteau. Ôtez-les du feu, égouttez et réservez.
Ouvrez les boites de thon. Réservez le jus et émiettez le thon au fond d’un plat allant au four.

Préparez la sauce béchamel : faites un roux en faisant fondre le beurre puis en y ajoutant la farine. Versez le jus du thon que vous avez réservé et mélangez. Ajoutez ensuite petit à petit le lait, au fur et à mesure de l’épaississement de la béchamel. Ajoutez sel, poivre et noix de muscade selon votre goût.

[Si vous avez un Cooking-Chef, c’est simple : mettez le beurre à température ambiante, le lait et la farine dans le Blender. Mixez pendant 50 secondes en vitesse maximum. Versez le contenu du Blender dans le bol, installez le batteur souple et le couvercle anti-projection. Réglez la température à 120°C, la vitesse sur «mélange 1» et laissez cuire pendant 5 minutes.Assaisonnez selon votre goût. La béchamel est prête.]

Déposez les pommes de terre sur le lit de thon que vous avez préparé, en les tassant un tout petit peu. Versez la béchamel par dessus, puis l'emmenthal râpé.
Enfournez pour une vingtaine de minutes pour que le plat soit bien chaud et le dessus gratiné.





Rendez-vous sur Hellocoton !